Samedi 6 mars 2021

A chacun une part (Luc 19,11-27)


Lire le texte

Une interprétation de cette parabole nous dit que ce que les serviteurs ont reçu ce n’étaient pas seulement des dons comme des qualités à faire fructifier, mais l’amour, la foi et l’espérance. Cette piste est intéressante, car elle nous recentre sur ce qui est essentiel: ma capacité à faire fructifier l’amour, la confiance que je peux partager autour de moi et l’espérance qui peut être source de motivation et d’enthousiasme. Je ne nie pas que chacun a des charismes et qu’il ne faut pas avoir peur de ses différences et que si les sommes remises ne sont pas les mêmes, cela ne change rien à notre propre responsabilité. Pour certains, l’amour quand il a été bafoué dans son enfance est un long parcours. Pour d’autres, la foi reste une quête permanente. Mais comment faire preuve d’espérance dans ce monde qui ne tourne pas toujours rond? Ces valeurs du croyant, on ne peut les mettre en terre: il faut les risquer, les jouer, oser en faire l’aventure d’une vie qui ne saurait se replier sur elle-même. Car c’est ce qu’il restera de chacun de nous au dernier jour. Dieu recueillera le meilleur de chacun pour le faire fructifier dans son royaume: l’amour offert, la foi qui soulève les collines, l’espérance qui ouvre nos mains pour changer le monde autour de soi.

John Ebbutt

Prière: Merci, mon Dieu, pour tout ce que tu déposes dans ma vie avec délicatesse. Donne-moi d’en prendre soin pour le jour où tu reviendras et que je me présenterai devant toi les mains pleines et ouvertes.  

Référence biblique : Luc 19, 11 - 27

Commentaire du 07.03.2021
Commentaire du 05.03.2021