Mercredi 24 avril 2019

Relationnel, spirituel et matériel (Romains 12,9-13)


Lire le texte

Trois étapes en cinq versets! Paul affirme un amour du prochain (sincère!) qui va plus loin que le simple respect de l’autre. C’est d’une véritable affection fraternelle qu’il s’agit. Et puis s’exercer à reconnaître, chez l’autre, les qualités et la valeur qui sont les siennes: une sorte de course à l’estime réciproque! Nous savons tous à quel point cela ne coule pas forcément de source… Si l’apôtre insère ici un appel à fuir le mal et à s’attacher au bien, ce n’est surtout pas dû au hasard. C’est bien dans la relation aux autres que le mal vient se loger de manière privilégiée. Avec Paul et son insistance sur la liberté chrétienne, la question n’est pas d’énumérer ce qui est permis ou interdit, mais de faire de la relation à l’autre, vécue dans amour du prochain, le critère fondamental de l’éthique. Les deux versets suivants (11 et 12) poussent les chrétiens à une foi vivante avec des conséquences jusque dans leur posture de croyants alliant joie, patience et persévérance. Pour Paul, une vie chrétienne saine, sur les plans éthique et relationnel, va de pair avec une spiritualité vivante. Sinon, elle risque de se dessécher. Et finalement après le relationnel et le spirituel, l’apôtre s’empresse d’ajouter le" concret": la solidarité matérielle et l’hospitalité. Il n’y a pas que les intentions qui comptent!

Christophe Reymond

Prière: Seigneur, fais-nous la grâce de vivre les principes éthiques comme ce qui donne du sens à la vie et ouvre fondamentalement aux autres.  

Référence biblique : Romains 12, 9 - 13

Commentaire du 25.04.2019
Commentaire du 23.04.2019